Cours de nature morte en MANA !

publié le 5 mars 2021

Découvrez les travaux des étudiant·e·s en MANA dans leur cours de nature morte !

Dans cette matière, enseignée Simon Dupuis, les étudiant·e·s en formation de mise à niveau artistique doivent réaliser des images composées de fruits, légumes et autres objets statiques.

L’objectif du cours est d’aiguiser leur sens de l’observation afin que les étudiant·e·s puissent reproduire l’effet 3D des objets à l’aide des valeurs de gris.

La consigne pour tous les projets dans ce cours est donc d’observer les textures et reproduire l’ambiance de la composition le plus fidèlement possible en ayant seulement droit aux techniques du dessin en niveaux de gris. Ainsi, les étudiant·e·s apprennent à doser les contrastes par le jeu du noir et blanc, appliqué en demi-tons dans ces scènettes. Pour ce faire, ils utilisent des crayons à la mine gradués, du graphite et des pousses-mine.

Chacun·e de leurs côtés, les étudiant·e·s explorent les hachures, le frotti, le modelé au trait, la soustraction de matière à l’aide de la gomme à effacer, etc. Comme ce projet nécessite plusieurs heures de réalisation, les étudiant·e·s le débutent en classe et doivent le finir chez eux.

Exemple de travail final

Ici, nous retrouvons plusieurs exemples de projets de nature morte réalisés par les étudiant·e·s. Le premier projet avait comme modèle des poires, des bouteilles de vin et des citrons :

Un projet de nature morte a été réalisé à partir d’une thématique de Disney, celle de Pinocchio. L’enseignant avait en effet apporté une figurine géante du célèbre petit garçon de bois, accompagnée d’outils, de retailles de bois et de potirons.

Avec le projet de nature morte le plus récent, nous pouvons voir que les étudiant·e·s prennent de plus en plus d’assurance ! Le sujet est en effet plus complexe, avec comme modèle un « scorpion-dragon », une sorte de sculpture réalisée en corne de boeuf.

En opposition à cet élément central très foncé, l’enseignant avait disposé tout autour de la table des petites cerises de terre pâles pour créer un contraste naturel entre ces deux éléments.

Ici, les étudiant·e·s ont eu plus de liberté afin d’ajouter des éléments ou modifier leur dessin en fonction de la thématique que la nature morte leur inspire ! Sur la photo ci-dessus, l’étudiant a décidé de représenté la nature morte sous forme de tableau de jeu vidéo !

Félicitations aux étudiant·e·s en MANA pour ces beaux projets !

+

Retour en France pour la promo des Concept’Pivaut

26 mai 2020

+

La perspective : une compétence essentielle

18 janvier 2021

+

Raphael Lacoste en master class à l’école !

05 décembre 2019

+

Concept art : un projet avec Ubisoft Montréal !

01 mars 2019